Isoler son carrelage : quand et comment ?

C’est bien connu, le carrelage est relativement facile à poser et apporte une touche esthétique certaine au design d’une pièce. En revanche, peu de personnes savent qu’il est possible de rendre ce revêtement encore plus agréable (ou utile) en prenant soin d’installer à l’avance une couche d’isolant. Dans le cadre de notre guide sur la pose de carrelage, découvrez l’essentiel sur l’isolation du carrelage.

L’intérêt de la méthode

L’isolant sous-carrelage a pour but d’améliorer le rendement énergétique (l’isolation) d’une habitation. Pour ce faire, la personne chargée de ce travail applique une couche isolante entre la chape et le carrelage. Cette précaution permettra au moins de limiter les déperditions thermiques d’une pièce et d’améliorer son isolation acoustique. Cependant, il ne s’agit que d’une isolation secondaire qui ne peut en aucun cas remplacer les travaux prioritaires d’isolation classique (couverture, murs et autres).

Quand faut-il le mettre en place ?

À l’instar des autres procédés d’isolation du sol, l’isolant sous-carrelage doit être installé avant le revêtement. C’est la raison pour laquelle il sera préférable de l’appliquer en neuf, ou quand vous déciderez de remplacer un carrelage plus ancien. En effet, la facture d’une isolation sous-carrelage peut aisément être incluse dans celle de la pose du nouveau carrelage sans occasionner de surcoût conséquent. C’est une très bonne occasion à ne pas manquer si vous envisagez de rénover votre carrelage. Il serait en revanche regrettable d’abîmer un carrelage tout neuf et tout beau juste pour poser un isolant dessous. De plus, le coût serait sensiblement élevé comparé aux bénéfices obtenus.

Carrelage.

Il est possible d'isoler son carrelage en ajoutant une sous-couche d'isolant.

Les détails à connaître avant la pose

L’idéal est de confier la tâche à une entreprise spécialisée, de préférence un carreleur. Le prix d’un isolant sous-carrelage n’est pas facile à prévoir. Il dépendra surtout des caractéristiques de votre chantier (type de carrelage, architecture de la pièce, surface à couvrir, etc.). Dans certains cas, il faudra obligatoirement niveler la chape pour que le carrelage n’empêche pas les portes de coulisser normalement. L’isolation peut en effet élever la position du sol de quelques centimètres. Le poids de l’isolant devra également être vérifié pour éviter que le sol ne soit trop lourd à la fin. Il faudra privilégier les types de ciment allégé.

Quel isolant sous-carrelage choisir ?

L’avantage d’un isolant sous-carrelage réside dans sa faible épaisseur. Il doit être à la fois très mince (moins de 12 mm), mais demeurer suffisamment efficace. En fonction de votre budget et de vos goûts, vous pouvez opter pour une isolation à base de liège, de fibre polyester ou de mousse polyéthylène. Si vous pensez privilégier avant tout l’isolation acoustique, vérifiez en priorité les spécifications acoustiques de l’isolant qui vous intéresse. Il faut noter que le prix d’un isolant sous-carrelage varie en fonction de votre chantier, à savoir la surface à couvrir, le type de carrelage ainsi que la structure de la pièce.

Autour du même sujet

Les différentes techniques de pose
La pose du carrelage sur carrelage
Le support de pose : le ragréage du sol
Quels sont les différents sens de pose de carrelage ?
Quelle colle de carrelage choisir ?
Les joints de mon carrelage

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter